Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Bilan de la canicule de Juin

Retour à la liste

Article publié le 25/06/2017

Une canicule précoce a sévèrement concerné la majeure partie de la France dès la mi-juin. Tout d'abord sur la moitié sud, les très fortes chaleurs se sont ensuite étendues à la quasi-totalité du pays entre le 20 et le 22 juin. La forte chaleur (>=30°C) et la très forte chaleur (>=35°C) ont respectivement concerné jusqu'à 85% et 35% de la France lors de la journée du 21 juin. Ce 21 juin, premier jour de l'été ayant été le jour le plus chaud jamais observé en France en Juin, avec une température moyenne à l'échelle du pays de 26.4°C.

Que cela soit dans la moitié Sud ou dans la moitié Nord, le thermomètre a souvent dépassé le seuil des 35°C. Sur le réseau des stations principales, les températures ont parfois affiché 38°C en Occitanie (Auch, Nîmes, Toulouse). Plus localement, la barre fatidique des 40° a même été atteinte dans l'arrière-pays Gardois lors de l'après-midi du 23 juin (40.0°C à Montclus, 39.9°C à Uzès).



Des records mensuels de chaleur ont été battus lors de cette canicule. Des records battus pour certaines villes à plusieurs reprises, que cela soit pour les températures minimales nocturnes comme pour les maximales diurnes, y compris à Paris-Montsouris où des mesures sont effectuées quotidiennement depuis 1872. Le record de douceur nocturne du 13 juin à Saint-Girons (Ariège) a égalisé le record absolu annuel (tous mois confondus) et celui du 16 juin à Salon de Provence (Bouches-du-Rhône) a battu le record annuel.







 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google