Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Sécheresse : vers une situation inquiétante

Retour à la liste

Article publié le 20/05/2017

Le manque de pluie sur la France est relativement important depuis l'été dernier. Un avril sec dans la continuité des mois précédent a provoqué une accentuation de la sécheresse des sols.

Fort heureusement, les pluies observées au cours de la semaine écoulée (entre 20 et 50mm, localement jusqu'à 70mm sur le Limousin) ont été quelques peu bénéfiques. Tout de même insuffisant pour rattraper le retard accumulé, puisque l'indice d'humidité des sols présente un déficit global de 35% au 15 mai. Une situation relativement inquiétante notamment sur l'ouest de l'Occitanie, sur le Poitou ainsi qu'en Lorraine.


Anomalie de l'indice d'humidité des sols au 15 mai 2017 - Météo-France

 

Un manque de pluie qui a des conséquences visibles en surface, mais ayant également des répercussions en profondeur. Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) a publié son bulletin de situation des nappes phréatiques de ce mois de mai. Il apparaît que la période de recharge hivernale est désormais terminée. La conséquence est généralisée puisque 59% des points étaient au 1er mai orientés à la baisse. Seuls 24% étaient alors en hausse, contre 66% un mois auparavant.


Etat des nappes d'eau souterraines au 1er mai 2017 - BRGM

Une recharge malheureusement très limitée cet hiver puisqu'à ce jour, les deux-tiers (67%) des nappes possèdent un niveau jugé modérément bas à très bas. En d'autres termes, seulement un tiers des nappes phréatiques du pays ont pu bénéficié d'une recharge hivernale suffisante (ce qui est le cas près de la Méditerranée, sur le bassin versant de l'Adour ainsi qu'une partie du bassin Parisien). (voir le bulletin complet >>)

Une situation préoccupante, d'autant plus qu'aucune pluie notable n'est désormais envisagée sur l'ensemble du pays d'ici la fin du mois. L'accentuation de la chaleur à l'approche de l'été devrait d'autant plus accélérer ce phénomène de sécheresse des sols. Au 20 mai, déjà 12 départements bénéficiaient d'une restriction sur l'usage de l'eau. 47 arrêtés restrictifs sont en cours, principalement en Bretagne ainsi qu'en Poitou-Charentes.


Arrêtés restrictifs sur l'usage de l'eau au 19 mai 2017 - Propluvia


Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google