Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Bilan de l'été : chaud et particulièrement sec

Retour à la liste

Article publié le 03/09/2016

L'automne calendaire ne débutera pas avant le 22 septembre. Mais d'un point de vue météorologique, celui-ci vient de démarrer depuis ce jeudi 1er septembre. L'occasion de faire un bilan global et définitif de l'été météorologique 2016 (juin-juillet-août), qui confirme les observations du premier bilan effectué il y a désormais 2 semaines : un été assez chaud et relativement sec …

  • Pluviométrie

Le fait notable de cet été aura été le manque de précipitations. Le début de saison particulièrement pluvieux, principalement sur la moitié Nord du pays (>>>), a été compensé par deux mois incroyablement sec. Le déficit de précipitations sur l'ensemble de la saison est d'environ -20%. C'est sur la moitié Ouest du pays, ainsi qu'autour de la Méditerranée que l'écart à la normale se montre le plus important : un déficit pluviométrique entre 40 et 60%, et même allant jusqu'à 80% sur les Bouches-du-Rhône !

Sur les deux mois de juillet et d'août, l'écart à la normale est tel (52%) que la période est la plus sèche depuis 1959 à l'échelle nationale (57 ans !)

 

  • Température

L'été a été marqué jusqu'à la mi-août par une alternance de périodes fraiches (autour de la mi-juin et mi-juillet) et chaudes (22-23 juin, 17/19 juillet, 15/18 août), mais relativement courtes. Or, l'importante vague de chaleur de la dernière décade d'août (>>>) a porté le bilan vers une anomalie positive : cet été 2016 est donc au final relativement chaud, avec un excédent à l'échelle du pays de +0.6°C.

Nous restons tout de même bien en deçà de l'été dernier, où l'anomalie a atteint +1.5°, tout comme l'été 2003 (+3.2°), représentant les deux étés les plus chauds depuis le début des relevés.

  • Ensoleillement

Le mois de juin particulièrement gris a également été rattrapé par un soleil généreux lors du mois de juillet et du mois d'août. L'ensoleillement de cet été 2016 a alors très légèrement supérieur à la normale habituelle (environ +5%).

Néanmoins, le bilan est en réalité un peu plus contrasté, puisque le pays est coupé en deux : nous notons un léger déficit d'ensoleillement au Nord de la Loire (de l'ordre de 5 à 10%). Au Sud, l'ensoleillement est à l'inverse légèrement excédentaire, avec un excédent allant jusqu'à +10% près de la chaine Pyrénéenne.

Source des cartes : Météo-France


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google