Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Dépression Ulla - tempête et inondations en Bretagne

Retour à la liste

Article publié le 16/02/2014

Après PetraQumairaRuthStéphanie, Tini et Tini II, une nouvelle dépression baptisée "Ulla" a circulé vendredi 14 et samedi 15 sur les Iles Britanniques.

 
 
 
 

Ulla s'est révélée la plus forte tempête depuis le début de l'automne dernier sur le Finistère et le Morbihan avec plus de 150 km/h en rafales sur les côtes et localement plus de 120 km/h à l'intérieur des terres. 




Bretagne : 
Dès la fin de matinée du vendredi 14, un arbre est tombé sur des voitures à Redon (35 - article et vidéo de Ouest France - photo de gauche). Un autre menaçait de tomber à St Pierre Quiberon (56 - article de Ouest-France - photo de droite). 

 

Vendredi 14 après-midi, les pompiers sont intervenus plus de 300 fois sur le Finistère et dans les Côtes d'Armor, souvent pour des arbres tombés sur la chaussée (articles 1 - 2 de Ouest-France, photo de gauche prise à Petit Lamballe - 22). La combinaison des vagues et du vent faisait passer la mer par dessus le môle à Concarneau (29 - vidéo - photo de droite prise au Guilvinec par B. Le Grand). 

 

Le vent et les vagues ont poussé l'écume sur les terres, par exemple à Ploemeur (56 - vidéo de T. Creux pour Ouest-France, photo de gauche de S. Izad pour France 3).

 

Un octogénaire est décédé à bord d'un paquebot naviguant au large de la Bretagne à la suite d'une chute provoquée par la tempête. Une femme à bord du même paquebot a été évacuée par hélicoptère (article). Un navire marchand a perdu 50 conteneurs au large d'Ouessant (article). 

En soirée et la nuit suivante, jusqu'à 115 000 foyers ont été privés d'électricité et 90 000 l'étaient encore samedi 15 en matinée (55 000 dans le Finistère, 32 000 dans les Côtes d’Armor, 2 000 dans le Morbihan et 1 000 en l’Ille et Vilaine (article). Deux mille voyageurs ont été bloqués dans les gares (article - vidéo). De nombreuses routes ont été coupées à la circulation par des chutes d'arbre mais aussi par les inondations (article de France 3, photos de B. Gilbert et S. Izad).

 

Dans les Côtes d'Armor, 100 m2 de toit en zinc se sont envolés pour terminer sur la maison voisine à Plérin (vidéo). Le vent a soufflé particulièrement fort et fait de nombreux dégâts dans le Trégor (article et vidéo de Ouest-France).

 

Les inondations étaient toujours d'actualité. La route de Vannes, unique accès direct pour relier Redon au Morbihan, a été fermée à la circulation (articles 1 - 2 de Ouest France, photos de F. Girou et de K. Stent). 

 

Quatre tronçons étaient maintenus en vigicrue orange durant la tempête : Vilaine médiane et aval (35, 56 et 44), Oust (56) et Laïta (29 et 56). Sur la Laïta, les maxima ont été importants au moment des marées hautes compte tenu des réactions hydrologiques et des surcotes. Sur l'Oust, les niveaux restaient élevés accompagnés de débordements dommageables. Sur la Vilaine, les apports des affluents ont entraîné des niveaux importants sur la partie médiane du bassin. Sur la partie aval du bassin, les hauteurs d'eau restaient élevées, notamment autour de la ville de Redon.


Normandie :  
Les pompiers sont intervenus 84 fois dans la Manche (article de Ouest France) mais globalement, les dégâts ont été limités (article de Tendance Ouest).  

 

Plusieurs communes ont néanmoins subi des inondations (articles 1 - 2 - 3 de Tendance Ouest, photos de Valérie).

 


Iles Britanniques : 
Les vents ont été moins forts au passage d'Ulla qu'au passage de Tini sur les Iles Britanniques. Néanmoins, une femme a été tuée et un homme blessé à Londres par l'effondrement partiel d'un immeuble sur leur véhicule. Une trentaine de personnes ont été évacuées d'un restaurant du front de mer à Milford après l'explosion de fenêtres causée par des galets transportés par des vents violents. Deux randonneurs étaient portés disparus en Écosse. Plus de 140 000 foyers ont été privés d'électricité au Royaume Uni. Les transports ferroviaires et routiers étaient fortement perturbés par la chute de plus de 120 arbres sur les voies de communication. La totalité des trains au départ de Plymouth ont été annulés en raison d'un glissement de terrain. Une partie du Royaume-Uni a les pieds dans l'eau. La Tamise pourrait atteindre un niveau record ce week-end (suivi - vidéo impressionnante aux Cornouailles - reportages TV - article et diaporama).

 
 
 
 
 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google