Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Premier bilan de la canicule du 30 juin au 8 juillet

Retour à la liste

Article publié le 08/07/2015

Après un pic de chaleur du 4 au 7 juin, des conditions véritablement caniculaires ont concerné la France du 30 juin au 8 juillet.

 

Des températures dépassant 39°C ont été observées sur 10 stations météo du réseau principal.

 

La situation a été parfois tendue dans les établissements hospitaliers (> > > > >). Ventilateurs et climatiseurs ont été en rupture de stock (>). Le phénomène "street pooling" fut constaté dans de nombreuses villes (> >). La sécheresse et la chaleur ont bouleversé les moissons (> >). Les animaux ont également souffert de la chaleur (>). Cette canicule a néanmoins été une aubaine pour les centres commerciaux (>).  

  

Des records absolus de chaleur ont été battus, c'est à dire qu'il n'avait jamais fait aussi chaud, tous mois confondus, depuis le début des relevés. 



Sans être absolus, des records mensuels de juin et de juillet ont également été battus. 




Les températures nocturnes ont été particulièrement élevées avec, là aussi, des records absolus et mensuels à la clef. 





Cette canicule a provoqué des pics de pollution et accentué une sécheresse de surface. De violents orages se sont produits sur le Centre-Est en fin de période. 

Sur les pays voisins, l'Allemagne a établi son record absolu national avec 40,3°C à Kitzingen en Bavière. Le Royaume Uni a établi son record mensuel national avec 36,7°C sur l'aéroport londonien d'Heathrow, tout comme les Pays-Bas avec 38.2°C à Maastricht. En Suisse, la station météo de Genève-Cointrin a atteint un record de chaleur absolu (39,7°C) depuis le début des relevés en 1864. Le seuil des 45°C a été dépassé en Espagne.


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google