Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter
Les hivers en France

Janvier 1893: Les régions de l’Est de nouveau rudement éprouvées

 
  • Pas moins de trois hivers très rigoureux sont observés au début de la décennie 1890, et la vague de froid de janvier 1893 en fait partie avec des températures minimales de -18°C à Blois, -19°C à Bourges et Lyon, -22°C à Nancy, -24°C à Troyes, -25°C à Belfort, -26°C à Limoges, -30°C à Langres et -31°C à Auberive (Haute-Marne). Toutes les régions de l’Est sont recouvertes d’un épais manteau neigeux d’environ 20 à 40cm en plaine, et l’ensemble des cours d’eau de cette région sont totalement gelés. Le Seine est de nouveau prise du 13 au 23 janvier. Dans l’Ouest, les températures sont moins basses, mais la rivière Le Maine gèle. Les gravures de patineurs sont encore nombreuses dans les hebdomadaires ou les mensuels de l’époque, mais ce sport a surtout lieu en ville. A la campagne, les loisirs sont quasiment inexistants, et en ces temps de grand froid, la préoccupation principale est de s’alimenter, de nourrir ses bêtes et de se chauffer. La neige amuse tout de même les enfants (que ce soit à la ville ou à la campagne) ;  et le bonhomme de neige ou la boule de neige que l’on roule jusqu’à épuisement, reste la distraction favorite !  


  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google