Récupération de votre position...
Suivi et prévi des pluies
Suivi des nuages
Station météo -
Températures Londres
Pollution : Pas de données
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter
Les hivers en France

Voici les années 60 ; les enfants du babyboom sont devenus des adolescents donc de fervents consommateurs, et la France connaît une forte croissance. Le pays se modernise, les barres d’immeubles et autres tours surgissent en périphérie des grandes villes et les premiers supermarchés ouvrent leurs portes (Carrefour, le 15 juin 1963, à Ste-Geneviève-des-Bois). L’habitat devient plus confortable, plusieurs millions de foyers Français ont désormais la télévision (mais seulement 10% ont le téléphone), les campagnes se dépeuplent et notre rapport à la météo et notamment au froid et à la neige change peu à peu car nous les subissons moins directement. Il n’empêche que les intempéries continuent de provoquer quasiment les mêmes effets…

 

L’Ouest est bloqué

 
  • L’hiver 1959-1960 n’est pas particulièrement froid, mais un épisode assez marquant a lieu du 9 au 17 janvier 1960. Les gelées puis la neige se généralisent à tout le pays et les températures atteignent près de –20° en Lorraine et dans le Morvan, -18° à Limoges et –14° à Alençon. Le 13 janvier, une énorme tempête de neige se déclenche de la Normandie au Poitou-Charentes et à l’Aquitaine. Tout l’Ouest du pays est bloqué, et sur les Pays de la Loire, il s’agit des chutes de neige les plus importantes depuis des décennies - la gare SNCF de St-Pierre des Corps est quasiment paralysée sous 40cm. On mesure par ailleurs 35cm à Caen et 20cm au Mans. 3000 foyers sont privés d’électricité à cause de la neige, à Cannes…

  •  

  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google